The Burn writing retreat

“Il n’y a qu’une seule maison, une maison grande, agréable et commode. Un lieu où l’inspiration vole à travers mon esprit comme les oiseaux qui regardent le monde en-dessous et où je me trouve plongée dans une impression de détente pleine et complète. Il faut que le cœur soit en paix pour apprécier entièrement ce qui nous entoure, il faut qu’on respire l’air frais pour nous libérer du sentiment de nos malheurs.

En sortant d’une longue et douce rêverie, je marche dans la nature sans but, comme si mes pieds n’appartenaient plus à mon corps, comme s’ils voulaient me démontrer une magie naturelle non découverte. De la verdure, des fleurs, des oiseaux… les couleurs de la vue et du son, la musique de l’esprit et des oreilles. Je perçois une vaste étendue d’eau claire et cristalline qui scintille légèrement dans le soleil de l’après-midi. Les yeux tournés vers le ciel, je me laisse aller à un monde de rêves, un monde où la réalité de la vie ne doit pas être réelle. Plongée dans mille rêveries confuses mais encore consciente de la fraîcheur agréable qui effleure mon visage, je trouve la paix et le bonheur que je cherchais.”

Rachael Williamson, The Burn, 28 avril 2018 (Texte inspiré par la cinquième promenade des Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau, et par le cadre de The Burn, écrit au retour d’une promenade dans les environs).

 

In April 2017 and April 2018, we went on a creative writing retreat over the course of a weekend at The Burn, a country estate at the foot of the Cairngorms.
A time for writing, socialising, being inspired by the place and its surroundings…

En avril 2017 et avril 2018, l’équipe et les étudiant.e.s ont passé un week-end dans le cadre idyllique de The Burn, au pied de la chaine de montagne des Cairngorms. L’endroit idéal pour se déconnecter, lire, écrire, passer du temps ensemble, et profiter des environs…

 

April 2017

 

April 2018

 

Students discuss their experience of going on a writing retreat:

The Burn from University of St Andrews on Vimeo.